Tag: internet

Leave a reply

Application native ou HTML 5

Bonjour,

Depuis quelque temps déjà je lis, ici et là, des articles annonçant la fin à plus ou moins long terme des applications natives et le virage vers le tout-web.

J’avoue ne pas être d’accord avec cette vision et je la trouve même dangereuse, plusieurs arguments sont avancés pour la migration vers le tout web, je vais essayer de vous donner mon point de vue :

  • Le Web permet est bien, car multiplateforme : Oui, mais dans ce cas quel intérêt d’avoir un mac ou un PC, puisqu’au final tout est Web, votre logiciel Adobe est dispose donc de la même interface sur PC que sur Mac, quid de l’intérêt des différents OS. Aujourd’hui leurs différences résides dans la façon dont ils gèrent les différentes applications, l’expérience utilisateurs qu’ils offrent, passer en tout web signifierait la fin pour eux, à un moment, seul le moins couteux gagnera puisqu’au final, il ne sera plus question que de proposer un navigateur Web.
  • Le tout Web permettra de quitter les royalties que prennent par exemple les vendeurs de périphériques (Apple sur iPhone) : Là, nous ne sommes que dans le déplacement des problématiques, si aujourd’hui Apple prend sa marge pour diffuser votre App sur son réseau, demain c’est le fournisseur d’accès qui vous taxera pour acheminer le contenu de votre site web, nous en avons déjà un exemple avec Free et DailyMotion. Nous n’en sommes pas encore à l’air du tout sur internet que déjà les FAI demandent aux fournisseurs de contenu de les payer pour mieux acheminer leurs contenus. Je ne pense pas qu’il y ait une façon peu couteuse de transmettre de l’information, mis à part surement le P2P, mais il a beaucoup d’ennemis. Par le passé, si vous vouliez distribuer votre application, vous deviez avoir un site web propre avec de la bande passante pour permettre aux consommateurs de télécharger votre application, avec l’AppStore vous n’avez plus ce coup-là, un site basique consommant peu en ressource et n’ayant aucune redondance suffit largement, car ce n’est pas votre canal de distribution. Si tout est web, vous aurez à nouveau des serveurs, de la redondance à payer avec l’utilisation des serveurs
  • Le Web permettant de discuter librement, nous éviterons la censure des fabricants tel Apple : Bon, j’avoue, celle-ci est bien drôle dans une ère ou les gouvernements visent à contrôler internet et à analyser les communications ainsi qu’à les brider, tout mettre sur le Web est la meilleure occasion pour eux d’arriver du premier coup à vous censurer sans que vous ne le sachiez.

Si j’entends d’autres arguments, je reviendrais en discuter avec vous, pour le moment nous allons continuer sur ce qui, pour moi est, et sera un frein à la migration vers du tout web.

  • Les ressources sont côté serveur et non côté client : C’est vrai que ce n’est pas mal comme idée, c’est green, on mutualise les ressources, etc. Mais si l’on sort un peu de la bouche d’un commercial qu’est-ce que ça donne ? Vous voulez faire un jeu vidéo gratuit ? Ha, bas bonne chance, grâce au tout web, il vous faudra louer ou acheter de bon serveur ou de bons espaces dans des “Clouds” pour supporter la charge des utilisateurs qui viendront jouer à votre jeu. Cela semble sorti de la bouche d’un alien pour un commercial ou un CEO, mais dans la réalité regardez le nombre d’applications gratuites disponible, que ce soit sur internet ou sur les stores des constructeurs. Demain rien n’empêche un jeune développeur sans le sou de faire une application et de la distribuer, soit par un store, soit par un site web si ses moyens le lui permettent. Il doit dans le second cas supporter les frais de son site web pour diffuser l’application, mais si demain il n’a plus les moyens, son application pourra continuer d’exister voir, d’être diffusé par le biais de mails ou de clé USB.
  • Vous ne pouvez plus travailler tranquillement dans votre coin : À l’heure actuellement les gens confient sans crainte (et à tord) leurs datas au premier venu, généralement c’est Google donc. Si on passe en tout web, il y aura deux choix possibles :
    • Vous travaillez dans une entreprise qui préfère internaliser ses informations (élément logique que toute entreprise digne de ce nom devrait faire), auquel cas vos données et outils sont sur des serveurs maintenus par l’entreprise
    • Vous êtes chez vous et donc obligé de passer par un fournisseur externe (Google, superArnaque2000, …), dans ce cas avoir simplement ses comptes et ses documents personnels chez soi sera dès lors impossibles.

    Ce concept existe déjà, c’est les WebOS, et au vu de leur force d’intégration, je me dis que les gens en ont encore peur (et ils ont raison)

  • L’informatique va couter très cher. Je doute que les acteurs actuels aient envie de baisser leurs marges, en passant sur du tout Web, nous sommes d’accord que c’est très bénéfique pour les entreprises, Full-SaaS, peu/pas de piratage, … le rêve donc, mais pour vous/nous utilisateurs, nous serons les vaches à lait, financièrement, vous êtes rick-rack ce mois-ci ? Dommage, vous avez les services Web à payer, pas question de ce dire que comme vous avez acquis le logiciel il y a 1 an, vous pouvez maintenant en jouir gratuitement. Le tout web c’est donc aussi la fin de l’achat et la place au full location.
  • Les opérateurs vont à l’opposé du tout-web. Que ce soit Free, Orange ou autres, ils limitent les forfaits data, font payer pour chaque Méga de trop ou limite le trafique lorsque nous dépassons ce qu’ils considèrent comme “Normale”.
  • L’expérience Java. On sort un peu du contexte du Web, mais j’aime bien l’exemple de Java, ce petit langage qui existe depuis les années 95 était le mécène, un seul langage qui pouvait fonctionner sur toutes les plateformes, quelle révolution, pourquoi les gens continueraient à développer sur les langages spécifiques aux plateformes quand un langage permet de développer en une seule fois, pour tout le monde ? Je ne sais pas, mais bizarrement, Java est loin d’être le langage qui domine la planète, le C# de Microsoft a fait plus d’adeptes, et il évolue bien plus rapidement. Si dans le monde des langages nous avons cette logique, pourquoi en serait-il différent pour le tout-internet ? Aujourd’hui ont lui vante bien des avantages, comme pour le Java, mais au final, n’es-ce pas simplement une utopie ?

D’un point de vu personnel, je pense que nous aurons de plus en plus de synchronisation par le biais de web services et autres, des coffres-forts sur internet et autres solutions de stockage, mais qu’au final nous aurons des solutions online qui disposeront de bien des avantages, et des applications natives avec autour des services qui offrirons eux aussi leurs lots d’avantages.

Merci de m’avoir lu, n’hésitez pas si vous êtes ou n’êtes pas d’accord avec moi, j’adore discuter de ce type de problématique.

Cordialement,
Arck

 

You like it ? Share it !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someoneShare on RedditShare on TumblrPrint this page